aligot recette aveyron

Aligot : La recette et son origine

L’aligot, la star de l’Aubrac

L’aligot est incontestablement la spécialité culinaire la plus réputée de l’Aveyron. Et si la légende raconte qu’il renforce les liens entre ceux qui le partage, il est en tout cas certains qu’il ne laissera pas votre estomac indifférent. L’aligot est vous l’aurez compris un plat pour les gourmands, son mélange de pommes de terres, de beurre, de crême et de fromage (tome fraîche) est parfois perçu comme un peu trop lourd pour les moins gourmands. D’autres au contraire apprécieront sa crémosité et ne tarderons pas à demander la recette…

L’histoire de l’aligot

Si il est aujourd’hui comparé à la purée, l’aligot était en fait initialement une sorte de soupe au fromage, que l’on mangeait avec du pain. L’histoire raconte qu’il était à l’époque servis par les moines aux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Pendant la révolution les moines seront finalement remplacé par des paysans qui choisiront de perpétuer la tradition.

C’est seulement à partir du XIX siècle, suite à une pénurie de blé, que le pain sera au final remplacé par les pommes de terres. C’est la naissance de l’aligot tel qu’on le connait aujourd’hui.

Petit à petit, nous l’évoquions en début d’article, l’aligot se fait une réputation de plat convivial (on l’appel d’ailleurs souvent “le ruban de l’amitié), souvent consommé pendant les fêtes. Il est vrai qu’avec sa composition assez lourde, il serai difficile d’en manger de tous les jours…

L’aligot est aujourd’hui est aujourd’hui (et depuis 2002) protégé par l’appellation d’origine “Aligot de l’Aubrac”

Recette de l’aligot

Dans le cas d’un repas pour 4 :

Entre 800 grammes et 1 kilogrammes de pommes de terres.
Envirion 380 grammes de fromage (type tôme) frais.
210 grammes de crême fraiche.
Une gousse d’ail
Du sel et du poivre


Retirer la peau des pommes de terre et des gousses d’ail. Hacher les pommes de terre en gros bouts et les plonger dans l’eau bouillante pendant 20 minutes.
Parallèlement, découper la tome fraîche en petites tranches.
Quand la cuisson est terminé, enlever l’ail, travailler les pommes de terre au presse-purée tout en mettant un peu d’eau de cuisson pour obtenir une bonne consistance.

Ajouter la crème fraîche en mélangeant avec une cuillère adaptée, puis rapidement 390 gr de tome fraîche en remuant de façon frénétique afin d’aérer la matière qui doit filer au bout de la cuillère.

On peut, éventuellement, ajouter encore un peu d’ail pour relever le tout.

Bon appétit !

A découvrir aussi sur le site

Summary
recipe image
Recipe Name
Recette aligot
Author Name
Published On
Total Time
Average Rating
31star1star1stargraygray Based on 3 Review(s)